Enseignement secondaire

Enseignement secondaireEnseignement secondaireEnseignement secondaireEnseignement secondaire

Arboriste: grimpeur - élagueur

(Professionnel)

Vous pouvez consulter ici la grille horaire de la formation:

Quel métier ?

Cette section vous permet de devenir Grimpeur-Elagueur.

Quelles tâches ?

L’arboriste grimpeur-élagueur exécute, dans une forêt ou dans un autre lieu boisé, les coupes de bois à l'aide d'un matériel motorisé (tronçonneuse ou machine forestière), suivant les directives du gestionnaire. Il façonne les bois bruts en fonction de leur destination (bois d'œuvre, bois d'industrie, bois de feu), les classe et les prépare pour l'enlèvement.

La gestion des arbres ne cesse d’évoluer dans le sens d’une plus grande qualité et d’une meilleure prise en compte de la valeur patrimoniale et paysagère de ces végétaux. Sur le terrain, de nouveaux besoins naissent et les professionnels adaptent leur travail aux connaissances techniques et scientifiques les plus récentes :

  • entretenir en tenant compte de l’architecture, de la biologie, de la physiologie et de la pathologie de l’arbre, tout en répondant aux exigences paysagères et sanitaires ;
  • évaluer les risques sanitaires et mécanique ;
  • apporter des traitements raisonnés ;
  • inventorier d’une façon qualitative et quantitative les patrimoines d’arbres,
  • calculer leur valeur d’agrément ;
  • proposer des solutions de gestion adaptées ;
  • mettre en oeuvre des techniques performantes pour des plantations dans des milieux « artificiels ».

Quelles compétences ?

Ce métier s'exerce en plein air quelles que soient les conditions climatiques et le rythme des saisons (les résineux se travaillent l'été, l'abattage des feuillus s'effectue plutôt l'hiver).

L'activité s'exerce le plus souvent seul mais à proximité d'autres équipes effectuant des coupes dans les parcelles voisines. Certaines tâches sont accomplies sur nacelle, en rappel, voire en escalade, dans des positions souvent inconfortables et nécessitent le port quasi permanent de charges (tronçonneuses).

L'utilisation d'un tel matériel nécessite le port du casque (antichoc et antibruit), de lunettes, de vêtements et de chaussures de sécurité. Le bûcheron peut s'installer à son compte, posséder son propre équipement et louer ses services (travail à la tâche). Dans tous les cas, l'exercice de ce métier comprend des déplacements fréquents et prolongés.

Outre ces connaissances, les travaux de taille et d’abattage des arbres nécessitent une aptitude physique, la maîtrise technique du grimper et du déplacement dans la couronne des arbres en toute situation et toute hauteur.

L’arboriste grimpeur-élagueur doit surtout connaître et respecter les règles de sécurité tant en ce qui concerne le matériel et son entretien que les gestes et techniques mis en oeuvre dans l’arbre ou au sol.

Quel parcours antérieur conseillé ?

Pour devenir « Arboriste : Grimpeur-élagueur », il vous est conseillé de suivre vos études de 5ème et 6ème années dans les formations :

- Ouvrier qualifié en horticulture

- Ouvrier qualifié en sylviculture


Quelle(s) école(s) ?