Agissons pour le climat

Agissons pour le climatAgissons pour le climatAgissons pour le climatAgissons pour le climat
Prix de l’Environnement

Préserver le climat, c’est possible ensemble !
partager sur Google+ partager sur Facebook   Publié le 17-07-2019

Prix de l’Environnement : valoriser la mobilisation citoyenne

L'investissement pour répondre à l'urgence climatique atteint aujourd'hui une résonance mondiale. Des idées aussi ingénieuses qu'innovantes fusent de toutes parts pour encourager la diminution de notre empreinte écologique. Chacun d'entre nous peut aussi contribuer à son échelle, grâce à de simples gestes.

Les voix s'élèvent de plus en plus pour clamer la nécessité impérative de sauver notre planète. Bon nombre d'organismes et d'individus prennent des initiatives qui gagnent en ampleur dans le but d'éveiller les consciences et inspirer des comportements plus respectueux de l'environnement.

La Province de Liège aussi est sensible à l'enjeu climatique. Depuis 2006, elle développe une réelle politique environnementale durable en mettant sur pied de nombreux projets. L'implantation de sites d'EcoVoiturage et de bornes de rechargement pour voitures électriques, la promotion de l'agriculture durable, la rénovation énergétique des bâtiments, les campagnes de sensibilisation ou encore les aides aux communes en matière d'investissements durables sont des exemples d'actions qui s'articulent autour de son Plan Climat. Son objectif : diminuer considérablement notre impact carbone.

Ce n'est pas tout. Afin d'impliquer les acteurs du territoire dans ce mouvement, la Province organise depuis 2016 le Prix de l'Environnement. Son principe ? Promouvoir et valoriser des projets environnementaux réalisés, méritants et susceptibles d'être reproduits. En organisant ce prix, la Province cherche à fédérer les énergies des différents acteurs en soutenant et encourageant leurs actions. Elle tend également à informer les citoyens, les sensibiliser et, pourquoi pas, faire naître de nouvelles idées.

Afin de couvrir les diverses franges de la population, le Prix de l'Environnement est décerné par un jury d'experts à cinq catégories distinctes : « étudiant/établissement scolaire », « citoyen », « association », « commune » et « entreprise ». Chacun des cinq gagnants remporte un prix d'une valeur de 1.500 € et bénéficie de publicité pour accroître la notoriété de son initiative qui doit être transposable à tous.

5 lauréats, 5 modèles à suivre

↘ La 4e édition du prix s'est tenue en mai dernier et a récompensé des projets plus inspirants les uns que les autres. Au niveau des établissements scolaires, l'IPES de Hesbaye a été salué pour son initiative Une soupe Ecoresponsable. Partant de l'idée de recycler ses déchets organiques, cet établissement a construit un compost nourri par les déchets des cuisines. Afin d'utiliser ce compost, il a ensuite créé un petit potager. En plus d'être didactique et participatif, il permet, grâce aux récoltes, de réaliser des soupes écoresponsables par et pour les élèves. Les élèves sont donc partie prenante tout le long du projet, peuvent suivre l'évolution d'un potager au fil de l'année ainsi que le travail de la terre nécessaire à sa réalisation et à son entretien. www.provincedeliege.be/ enseignement/secondaire/ipeshesbaye

↘ L'association lauréate cette année est la Petite Ferme de Roloux qui organise des Ateliers zéro déchet. Visant le questionnement sur la réduction des déchets, cette ASBL mise sur des stages pour les enfants et pour les adultes. D'un côté, grâce à des témoignages, elle sensibilise un public adulte et, de l'autre, grâce à une dynamique d'éducation par le truchement d'ateliers (où, par exemple, les enfants fabriquent du jus de pommes naturel et transforment de lait en beurre), elle enrôle les plus jeunes dans une réflexion autour de l'environnement. C'est ainsi que leur dernier projet a pour but de s'intéresser à nos déchets via une animation mobile qui sera baptisée « Z'héro déchet, 100% enfants » afin que les petits confectionnent leurs propres produits pour le corps et d'entretien et les ramènent au sein de leur foyer. www.fermederoloux.onlc.be

↘ En ce qui concerne les entreprises, le travail d'Eco-Loop a été mis avant. S'étant donné comme mission de faire connaître les couches lavables comme alternative concrète, cette entreprise propose des ateliers « découverte », de la location à court terme de couches ainsi qu'un service de ramassage à vélo et de nettoyage des couches pour les parents fort occupés. Le projet s'inscrit dans une dynamique environnementale et économique puisqu'elle fait également la promotion du local, notamment en faisant partie du réseau Val'heureux, en proposant des produits et services belges. F@EcoloopCL (Facebook)

↘ Parmi les citoyens, c'est l'engagement de Madame Esmeralda Wirtz qui a été récompensé pour son Terreau Urbain à Verviers. Partant du constat que la collecte des déchets organiques n'était pas séparée du tout-venant, des citoyens se sont mobilisés en mettant en place un compost collectif de quartier. Ce compost représente 50 ménages qui s'engagent dans le projet en signant une charte et qui peuvent, par la suite, utiliser leur compost comme amendement dans leur jardin et potager. Maintenant qu'un premier compost a été mis en place, d'autres projets peuvent être lancés et ce processus pourrait, à la demande, être introduit dans d'autres quartiers. F@TerreauUrbain (Facebook)

↘ Enfin, une première cette année, l'investissement d'une commune a été mis à l'honneur. Dans cette nouvelle catégorie, c'est la Ville de Huy qui s'est distinguée pour avoir créé un verger conservatoire et didactique d'anciennes variétés de fruitiers. Son intérêt est de préserver et de mettre en lumière le passé fruticole de Tihange. Ce projet, inscrit dans le Plan Communal de Développement de la Nature (PCDN) de la Ville de Huy, sert de point de départ à d'autres actions comme la fourniture de fruits, la conservation et la diffusion d'anciennes variétés, le pâturage ou encore la favorisation de la biodiversité locale. www.huy.be

Ces cinq projets primés s'inscrivent dans un mouvement écoresponsable auquel s'identifie et se rallie un nombre toujours croissant d'adhérents qui aspirent à voir notre mode de consommation global changer. Faciles à reproduire, ces modèles feront, espérons-le, de nouvelles émules voire susciteront d'autres belles initiatives qui pourront être présentées à l'édition 2020 du Prix de l'Environnement.

Nos petits gestes au quotidien

Préserver l'environnement ne signifie pas forcément mettre en œuvre des projets complexes ou coûteux. Chacun peut apporter sa contribution en automatisant des petits gestes simples. Voici quelques astuces.

En collaboration avec la Province de Luxembourg, la Province de Liège a édité des guides ainsi que des fiches sur divers sujets. Les thèmes abordés sont la mobilité, l'énergie, l'électricité, la biodiversité, les déchets, l'alimentation et l'eau. Ils visent à sensibiliser les citoyens mais également le personnel provincial et les pouvoirs locaux.

Petits gestes, grands effets !

↘ Limiter le gaspillage alimentaire : j'achète en fonction de mes besoins, je conserve les restes, je cuisine les produits abîmés, je vérifie les dates de péremption…

↘ Réduire les déchets au bureau : je privilégie le papier recyclé, les cartouches reconditionnées, les colles et correcteurs sans solvant, les consommables en matériaux naturels, je m'abonne aux revues en version numérique, j'utilise moins de post-it, j'enlève les agrafes pour un meilleur recyclage…

↘ Eviter le plastique : je préfère les bouteilles en verre consignées, les emballages recyclables, j'utilise une gourde, j'achète mes aliments en vrac, je fais mes propres jus de fruits…

↘ Economiser l'électricité : j'éteins les ordinateurs et les écrans en fin de journée, les éclairages dès qu'ils sont superflus, je privilégie les blocs multiprises munis d'un interrupteur, je ne laisse les chargeurs branchés sur le secteur que le temps nécessaire pour la charge, j'utilise des ampoules peu énergivores…

↘ Maintenir la biodiversité locale : je place des nichoirs pour suppléer au manque de cavités naturelles, je construis des abris pour les insectes, je sème un pré fleuri, je limite les espèces invasives…

↘ Consommer durable : je favorise les produits frais, locaux et de saison, j'accommode les restes des repas, je choisis des aliments issus des circuits courts ou du commerce équitable…

↘ Economiser l'eau : j'équipe ma douche d'un pommeau économique, j'attends que le lave-vaisselle ou la machine à laver soient remplis, j'arrose mes plantes en soirée, je préfère l'arrosoir au tuyau, j'utilise un maximum d'eau de pluie…

↘ Favoriser l'éco-conduite : je roule moins vite, j'achète un véhicule à faible émission de CO₂, je vérifie la bonne pression des pneus, je coupe mon moteur à l'arrêt, je limite l'utilisation des équipements électriques…

↘ Economiser l'énergie : j'installe une pompe à chaleur, j'utilise une vanne thermostatique…

N'hésitez pas à consulter davantage de conseils sur nos fiches en ligne !

Cet article est tiré du numéro 86 du trimestriel "Notre Province". Retrouvez l'ensemble des autres articles ici.

Prix de l’Environnement