Trimestriel Notre Province

Trimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre Province
enseignement

[Bilan 2018-2021] L’Enseignement secondaire et de promotion sociale, un enseignement de qualité !
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 23-03-2022

L’Enseignement secondaire et de promotion sociale, un enseignement de qualité pour les acteurs de demain !

Les chiffres de l'Enseignement provincial (secondaire et de promotion sociale) répertoriés entre 2018 et 2021 sont probants !

Ils positionnent nos écoles comme étant des lieux d'enseignement à la pointe, qui forment les jeunes à des métiers d'avenir, tout en s'adaptant à l'évolution de la société.

Chaque année, ce ne sont pas moins de 7.700 élèves, en moyenne, qui traversent les couloirs de nos écoles secondaires (IPES et EP), on en compte 510 dans les CEFA (enseignement en alternance) et près d'une centaine dans notre établissement d'enseignement spécialisé. Du côté de la promotion sociale (IPEPS), on recense 10.000 élèves par an.

De nouvelles sections voient le jour chaque année

Toujours à l'écoute, l'Enseignement provincial propose en permanence de nouvelles sections afin de répondre aux besoins d'une société en constante évolution. C'est ainsi que durant ces trois années, des nouveautés se sont imposées :

Secondaire : 5e assistant de maintenance PC – réseaux | 7e dessinateur DAO, technique de qualification | 7e carrossier spécialisé | 5e assistant en décoration | technicien en système d'usinage | installateur électricien | opérateur de drones | biotechnique |artisan boucher-charcutier.

Promotion sociale: gestion des médias numériques | secourisme en milieu professionnel | gestion du bien-être des personnes âgées.

Silence, ça tourne !

Afin de promouvoir les différentes sections de l'Enseignement provincial, un partenariat avec RTC-Télé Liège a permis la réalisation de vidéos thématiques, mettant en relief des formations spécifiques. Prothésiste dentaire, puériculture, métiers de la pub, arts, ou encore conduite d'engins forestiers, ce sont quatorze vidéos de trois minutes qui ont tourné sur les écrans, suscitant peut-être de nouvelles vocations.

Développer des compétences pour faire face au harcèlement

Le harcèlement scolaire est devenu un véritable fléau. C'est pourquoi, en 2019, la Cellule PESH (Pour une Ecole sans Harcèlement) a vu le jour. Destinée aux professionnels de l'enseignement, elle est active dans la formation, la détection et l'action. L'objectif de cette initiative est de mettre en place, dans chacune des 14 écoles de l'Enseignement provincial, une équipe de « référents harcèlement » formés à gérer ce type de problématique. A ce jour, plus de 1.000 personnes ont déjà reçu l'information et 53 référents sont sur le terrain !

Cet article a été publié dans le trimestriel "Notre Province" n°94 en mars 2022.

formation