Trimestriel Notre Province

Trimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre Province
Interview de ...Olivier Hault, responsable de la

Interview de ...Olivier Hault, responsable de la " Bourse aux dons "
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 18-10-2021

L’organisation logistique mise en place dès les premiers jours des inondations a permis d’offrir une véritable continuité pour l’ensemble des acteurs.

Cette plateforme multisectorielle ouverte à tout type d'entreprise du secteur alimentaire et accessible à tout type d'organisation d'aide alimentaire, joue un rôle crucial pour faire parvenir des aides aux communes et aux citoyens impactés par les inondations.

Olivier Hault nous relate ses missions.

Comment s'est passée la transition de la gestion des aides du Country Hall vers la Bourse aux dons ?

Une fois triés au Country Hall, les dons ont été rapatriés dans les entrepôts de l'entreprise à finalité sociale Propac. Ils ont ensuite été inventoriés pour finalement être proposés, via la Bourse aux dons, aux différentes structures en charge de l'aide aux victimes actives sur le terrain.

Comment s'organise votre travail ?

Notre équipe réalise l'interface d'une part, entre les entreprises qui viennent en aide aux sinistrés via des dons et, d'autre part, avec la Croix-Rouge, les centres d'aide et de crise en fonction de leurs besoins d'approvisionnement. Une fois les dons confirmés, les commandes sont préparées par Propac et nous en organisons les tournées de livraisons.

Comment s'est passée votre collaboration avec la Province de Liège ?

Le passage de relai vers la Bourse aux dons s'est déroulé sans difficulté. L'organisation logistique mise en place dès les premiers jours des inondations a permis d'offrir une véritable continuité pour l'ensemble des acteurs. Je peux, par exemple, citer les collaborations avec le Service provincial de blanchisserie pour le lavage des dons de linge de maison ou les services de transport.

Comment les sinistrés peuvent-ils bénéficier des offres ?

La Bourse aux dons est une solution de gestion des aides qui s'adresse aux autorités publiques, associations et aux commerçants/entreprises. Elle est généralement utilisée au quotidien pour faciliter la gestion des besoins de l'aide alimentaire en Belgique. Depuis quelques années, nous gérons aussi des opérations spéciales dans le cadre de crises en mettant en œuvre des moyens avec des partenaires et une organisation spécifique liée à la nature des crises. C'est ce que nous avons mis en place dès les premiers jours dans le cas des inondations, à l'instar des opérations précédentes dans le cadre de la Covid-19 ou de la gestion des surplus de pommes de terre de nos agriculteurs en Wallonie. Concrètement, les communes sinistrées sont identifiées sur la Bourse aux dons comme des «receveurs» spécifiques habilités à obtenir les dons aux victimes des inondations. Nous aiguillons les particuliers vers les structures locales en fonction de leurs demandes.

À combien se chiffrent les offres reçues depuis les inondations ?

Le 27 août dernier, pas moins de 290 palettes de dons avaient déjà pu être distribuées, représentant plus de 120.000 kg de produits.

Comment assurez-vous la continuité de l'aide ?

Nous organisons une à deux tournées par semaine. Une coordination avec la cellule d'appui fédérale et la protection civile a également été mise en place. Nous devons nous attendre à devoir faire de nouveaux appels aux dons des entreprises dans les prochaines semaines ainsi qu'à renforcer les collaborations avec les CPAS des communes sinistrées.

Plus d'infos : www.bourseauxdons.be

Cet article a été publié dans le magazine "Notre Province" n°93 en octobre 2021