Trimestriel Notre Province

Trimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre Province
Inondations: coordonner la solidarité dans l’urgence

Coordonner la solidarité dans l’urgence
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 18-10-2021

Dès l’arrivée des inondations, l’Institution provinciale a collaboré avec les organes de coordination de la planification d’urgence du Gouverneur

Une Cellule de solidarité a été installée au Palais provincial afin de coordonner l'aide directe aux communes et aux citoyens sinistrés. Deux centres de stockage temporaire ont vu le jour au Country Hall et à Liege Airport.

Cellule de solidarité au Palais provincial

L'objectif de ce dispositif était de faire le lien entre les propositions d'aides émanant des entreprises, associations ou particuliers et les besoins des sinistrés. Les volontaires étaient prêts à répondre à des centaines d'appels et de mails. Une équipe de call center était à l'écoute des victimes des inondations et encodait l'afflux de propositions d'aides allant du déblayement sur place à l'offre de dons matériels en passant par l'approvisionnement de repas et de boissons ou encore l'offre de lessives, de transport de personnes et d'hébergement.

L'équipe du Gouverneur se concentrait sur les demandes liées à du matériel de génie civil ou spécifiques (toilettes mobiles, machines de manutention et de chantier…). Une équipe de matching était chargée de faire correspondre au mieux les offres avec les demandes. L'impressionnante quantité de dons arrivant en province de Liège par camions et containers de toutes parts de la Wallonie, de la Flandre et des pays limitrophes nécessitait d'aménager des espaces de stockage.

La Cellule de solidarité, c'était :

15 jours de permanence ;

67 agents provinciaux ;

2.736 appels et mails, 2.431 offres, 305 demandes dont environ 50 des communes ;

√ les 78 demandes de relogement temporaire ont été satisfaites.

Solidarité au Country Hall et à Liege Airport

En concertation avec le Gouverneur, la Province a décidé d'ouvrir un centre de stockage provisoire au Country Hall afin de gérer l'afflux des dons non planifiés. Il s'agissait d'offres structurées d'entreprises ou de dons collectés par des particuliers. La première tâche des bénévoles consistait à trier les dons et les orienter vers des zones identifiées dans le hall : l'eau et l'alimentaire, les produits d'hygiène, les produits d'entretien, les vêtements, les produits pour bébés, les jouets et les articles de puériculture, la vaissellerie, les petits électroménagers ou encore la literie. Une fois dans leur zone attitrée, les dons étaient à nouveau triés et catégorisés de manière plus fine, ce qui facilitait et accélérait le traitement des besoins exprimés par les organisations et les citoyens sinistrés. Les stocks pouvaient alors être livrés au plus vite soit selon des demandes spécifiques soit par colis variés.

Certains particuliers se rendaient eux-mêmes au Country Hall pour recevoir des aides, ce qui appelait un fonctionnement différent. Les équipes de volontaires mettaient en place un accompagnement adapté auprès de ces personnes en désarroi. Les vêtements récoltés, vu le volume considérable qu'ils représentaient et le traitement spécifique qu'ils nécessitaient, ont été transférés vers l'ASBL Terre. L'espace du Country Hall est rapidement devenu inadapté pour emmagasiner les dons en grands volumes. Une autre implantation a donc été aménagée sur le site de Liege Airport. Cet entrepôt accueillait les offres émanant de grandes surfaces ou de fournisseurs industriels.

Le Country Hall, c'était:

18 jours d'activité non-stop 7j/7 ;

160 agents provinciaux mobilisés ;

√ une dizaine de transports de dons chaque jour ;

des volumes de dons traités qui ont dépassé les 1500 m³ ;

des dons distribués à Angleur, Chaudfontaine, Chênée, Dison, Embourg, Esneux, Fraipont, Grivegnée, Limbourg, Olne, Pepinster, Stembert, Theux, Trooz, Vaux-sous-Chèvremont, Verviers ;

5500 Km parcourus.

Mieux rencontrer les nouveaux besoins de la population

La Cellule de solidarité était en contact permanent avec les deux centres temporaires afin d'organiser au mieux l'arrivage des aides et la redistribution. À l'issue de 15 jours de coordination, elle a permis à d'autres opérateurs de se préparer à prendre le relais. Vider les stocks emmagasinés au Country Hall aura pris trois jours tant l'afflux de dons était important. Depuis le 31 juillet 2021, la Bourse aux dons assure cette gestion de manière durable. La Province, qui s'adapte à l'évolution des besoins et qui met depuis août dernier davantage ses moyens humains directement au service des communes sinistrées et de leurs habitants, a toutefois maintenu la possibilité d'appui à la Bourse aux dons pour le transport vers les communes.

Ceux qui désirent poursuivre l'effort de solidarité peuvent continuer à consulter le site Internet wallonie.be ou à contacter le 1718 les jours ouvrables de 8h30 à 17h ou le 1719 pour les germanophones. Les donateurs peuvent s'inscrire à la Bourse aux dons : www.bourseauxdons.be

Cet article a été publié dans le magazine "Notre Province" n°93 en octobre 2021