Trimestriel Notre Province

Trimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre Province
L’Enseignement de Promotion Sociale : se former toute sa vie

L’Enseignement de Promotion Sociale : se former toute sa vie
partager sur Google+ partager sur Facebook   Publié le 09-09-2019

De multiples formations et orientations car la Promotion sociale se veut un enseignement réactif

L'Enseignement de Promotion Sociale de la Province de Liège, c'est plus de 13.000 étudiants qui se forment à 22 corps de métiers, au sein de huit instituts situés à Seraing, Huy, Waremme, Liège, Herstal et Verviers !

La Promotion sociale, c'est quoi ? Ce type d'enseignement permet aux adultes et aux jeunes de suivre une formation de base, d'acquérir une qualification supplémentaire, de se réorienter professionnellement ou tout simplement de se perfectionner. Ce qui le caractérise, c'est la souplesse de son organisation. En effet, les cours peuvent être dispensés en journée, en horaire décalé, en soirée ou encore le week-end. Il vise à répondre tant à des besoins personnels (insertion professionnelle, sociale, scolaire, culturelle) qu'à offrir des réponses aux demandes issues des milieux socioéconomiques. A souligner qu'il délivre des « titres reconnus », à savoir des certificats et des diplômes.

De multiples formations

L'offre de formations est tellement diversifiée (du Certificat d'Etudes de Base pour un public infra scolarisé, au niveau secondaire jusqu'au supérieur) que nous vous invitons à consulter www.provincedeliege.be/enseignement/promotionsociale . Néanmoins, nous vous proposons un petit tour de ces huit instituts de la Province.

L'Institut Provincial d'Enseignement de Promotion Sociale (IPEPS) de Liege (quai Godefroid Kurth,100) propose un enseignement supérieur dans les domaines du paramédical (soins infirmiers, cadre de santé, psychomotricité), de la communication (bibliothécaire, art dramatique), du social et du pédagogique.

L'IPEPS de Herstal (rue de l'Ecole Technique, 34) a un champ d'activités comme la formation générale (CESS, français, mathématique, langues étrangères), l'informatique et la bureautique, l'économie et la gestion (bachelier en comptabilité, technicien en transport et logistique), le paramédical (aide-soignant, auxiliaire en stérilisation de matériel médico-chirurgical) ou encore la technique (électricité du bâtiment).

Quant à l'IPEPS Huy-Waremme (quai de Compiègne, 4 à Huy ou rue de Huy, 123 à Waremme), concentronsnous sur quelques secteurs comme l'alimentation-cuisine, la batellerie, le bâtiment, l'informatique, les langues, le paramédical, le secrétariat et les cours d'alphabétisation.

Et orientations

L'IPEPS de Seraing orientation technique (rue Jean de Seraing, 55) dispose dès cette rentrée de nouveautés : techniques de secrétariat juridique, automates programmables et art floral. L'IPEPS de Jemeppe (quai des Carmes, 43) présente aussi quelques nouveautés comme un passeport pour l'Enseignement Supérieur (remise à niveau/ préparation pour les tests d'admission) ainsi qu'une sensibilisation sur un métier en pénurie, à savoir technicien(ne) commercial(e). Pour devenir bachelier, l'IPEPS Seraing superieur (rue Colard Trouillet, 48) dispose d'orientations en informatique, en économie et gestion ainsi qu'en industrie (électromécanique, dessinateur industriel).

L'IPEPS Verviers orientation commerciale (rue aux Laines, 23) propose des bacheliers en économie mais également des sections environnement et nature ou encore paramédical et service aux personnes. De son côté, l'IPEPS Verviers orientation technologique (informatique, infographie mais aussi secteur du bâtiment), initie de nouvelles formations. Il s'agit d'une formation de base technique, d'électricien automaticien et dessinateur polyvalent en bureau d'étude (en convention avec le Forem).

La Promotion sociale se veut un enseignement réactif. Un nouvel arrêté royal permet aux aides-soignant(e)s d'accomplir certains actes infirmiers. Dès la rentrée, une formation complémentaire sera organisée tant pour les élèves de Promotion sociale que pour ceux récemment diplômés de plein exercice. C'est aussi une réponse face aux demandes dusecteur hospitalier.

Pour conclure, sous l'impulsion de leur professeur de français, des apprenants de l'IPEPS de Seraing ont écrit un recueil « Résilience ». Ces migrants (Syrie, Irak, Sri Lanka, etc.) ont rédigé des textes comme des petits morceaux de vies racontés…exprimant une grande part d'humanité. Cet exemple démontre qu'il s'agit d'un enseignement bien ancré dans la réalité.

Voici quelques renseignements pratiques :

L'accès aux différentes formations peut se faire sur base de titres (diplômes, certificats, attestations) ou en se soumettant à un test d'admission.

Le droit d'inscription se calcule par année scolaire, en fonction du nombre de périodes de cours suivis. Secondaire : 27 € + 0,23 € / période

(maximum 211 €) / Supérieur : 27 € + 0,38 € / période (maximum 339 €)

Sont exemptés de ce droit d'inscription :

• les demandeurs d'emploi indemnisés ;

• les personnes bénéficiant du revenu d'intégration sociale

ou d'une aide équivalente ;

• les personnes handicapées reconnues par l'AVIQ ;

• le personnel des services publics dans le cadre de leur

formation professionnelle ;

• les mineurs soumis à l'obligation scolaire.

Plus d'infos ? www.mafuturecole.be

(cet article a été publié dans le trimestriel "Notre Province" n°87 en septembre 2019)